Fwife 0.6 dans les bacs

Voilà, c’est fait, après de nombreux retards (voilà ce qui arrive à faire trop de maths :p), j’ai enfin sorti la version 0.6 de Fwife. Cette version est accompagné d’une nouvelle version des cd d’installations disponible sur le site de votre serviteur 😉

Je vais présenter les principaux changements :
— j’ai ajouté une fonction permettant de scanner les points d’accès WiFi :


Si l’ESSID n’est pas caché, c’est souvent plus rapide que de le retrouver pour l’écrire à la main.
— affichage du status des mirroirs comme ceci :

Cela permet d’éviter de sélectionner les mirroirs qui ne fonctionnent pas (par défaut lorsqu’un mirroir ne fonctionne pas, pacman-g2 prend le suivant sur sa liste, et d’après l’un des corollaires de la loi de Murphy, c’est toujours le plus lent!). A noter que pour l’instant, la fonction est très manichéenne, les mirroirs trop long à répondre seront affichés avec un point rouge. La prochaine version de fwife devrait les considérer différemment (par exemple avec un point orange :D). Cette modification devrait être assez triviale.

Coté modifications « moins visuelles », j’ai réorganisé le plugin de configuration réseau en essayant de tenir compte des remarques qui m’ont été faite sur le forum de Cyrille Borne. Je crois que ce plugin est le seul à avoir subi tant de changements et réecritures successives au cours des différentes versions. Je n’arrive pas à trouver par quel bout le prendre. Pour cette fois j’ai laissé tombé la recherche dhcp sur le réseau que j’avais introduite dans la version précédente; trop dépendante de la version de dhcpcd utilisée, et très lent si le réseau n’utilise pas dhcp. De plus, la cascade de boîtes de dialogues au lancement de ce plugin était assez confuse. J’ai finalement implémenté une fonction permettant de détecter les configurations actives sachant que dhcpcd laisse toujours une trace permettant de trouver sur quelles interfaces réseaux il est lancé. L’idée étant, pour le CD, de lancer dhcpcd au démarrage et Fwife s’occupera ensuite de trouver si dhcpcd a réussi à se lancer sur une des interfaces réseaux.
Autre modification importante, Fwife supporte enfin correctement la branche « stable » de Frugalware, ce qui n’étais pas le cas de la version précédente. Je sortirai des CD installant la version « stable » de Frugalware juste avant la sortie de la de la version 1.2 Locris, c’est à dire au mois de mars.

Pour cette version j’ai réecrit une grande quantité du code : plus propre, plus simple (parfois on se complique la vie alors que la solution simple est sous notre nez) et plus rapide pour certaines fonctions (lecture de la base de donnée de paquets par exemple). Le revers de la médaille est que des régréssions ont pu être ajoutées par rapport à la version précédente. Néanmoins j’espère en avoir corrigés plus que ce que j’en ai ajoutés.

Petit aperçu du futur maintenant :
Une version 0.6.1 devrait sortir lorsque suffisamments de bugs de cette version auront été corrigés. Elle ne devrait pas inclure de nouvelles fonctionnalités majeures. Pour la prochaine version (0.7), je pense que je vais pousser la gestion des différents environnements de bureaux (Gnome, KDE, …). D’abord ajouter les environnements de bureaux moins utilisés du type Openbox (mon préféré =) ) dans une section du type « Autres environnements de bureaux » ou quelque chose comme ça. Peut-être inclure une configuration automatique du gestionnaire de login (par exemple pour Slim, il faut toucher au fichier /etc/slim.conf) suivant l’environnement de bureau choisi et aussi ajouter le petit nouveau : lxdm.
Autre élément important, le CD est prêt à être supporté officiellement dans Frugalware depuis octobre dernier. La dernière étape avant de l’intégrer est le merge du dépôt xorgtesting (Xorg 7.5) qui est bloqué depuis plusieurs mois à cause du driver propriétaire (fglrx) d’ATI qui ne supporte pas Xorg 7.5 (et ils n’ont pas l’air d’être trop pressés!).
En espérant que la situation se débloque rapidement! (peut-être avec les prochain mesa?)

Enfin, j’aimerai signaler un bug important du CD (déjà 🙂 ), lié au point ci-dessus : la configuration du serveur X (tout à la fin de l’installation) à tendance à freezer sur certaines configurations (notamment avec VirtualBox). Cela semble due à la différence de version de Xorg entre la version utilisée par le CD (Xorg 7.5 donc) et celle installé par l’installateur (qui installe la branche « current » de frugalware donc une ancienne version de Xorg). Ce problème devrait être lui aussi résolu lors du merge de xorgtesting.

Une réflexion sur “Fwife 0.6 dans les bacs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *